La Guerre Obscurae Index du Forum La Guerre Obscurae
Campagne de Warhammer 40 000: La Guerre Obscurae
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Armées de la Fédération Impériale Gorienne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre Obscurae Index du Forum -> Espace de Campagne -> Historique de la Campagne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexeï Daïmoxe
Archange Impérial

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 713
Grade: Inquisiteur
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 7 Jan - 17:13 (2008)    Sujet du message: Armées de la Fédération Impériale Gorienne Répondre en citant

Armées de la Fédération Impériale Goria :



Fait par Jarran
Thème musical de Goria.


Histoire et description:

Mondes natals :
Les armées de Goria viennent de la Fédération Gorienne, un regroupement de trois mondes situés dans le même système solaire sous la tutelle d'un gouverneur interplanétaire.

Goria :
Segmentum: Obscurus
Dîme : 0.1%
Ressources principales : Algues désertiques, armées.
Population : 67.5 milliards
Type de monde :Hostile/Monde-Ruche(cités creusées dans les montagnes)
Climat : Désertique aride
Température moyenne : 34 degrés celcius
Activités Naturelles notables : Violentes tempêtes de sable
Activité tectonique : Stable. Peu de mouvements
Type de gouvernement : Monarchie Seigneuriale
Gouverneur : Information Classifiée

Goria est une grande planète(faisant 1.2 fois la taille de Terra) et étant recouverte de déserts depuis une catastrophe écologique qu’aucun scientifique n’est capable d’expliquer. Les sceptiques à cette excuse se font d’ailleurs rétorquer que les courantes et puissantes tempêtes de sables empêchent toute étude scientifique depuis la planète elle-même.

Le monde comporte actuellement 67.5 milliards d’habitants et il fournit 10% de ses forces de défenses planétaires à la Garde Impériale. Cependant, chaque habitant sur la planète est un survivant né, habitué à survivre dans un climat aride et de plus, tous possèdent une formation militaire qui dure de l’âge de 8 à 20 ans pour les hommes et de 8 à 16 ans pour les femmes, ensuite ceux et celles qui veulent s’inscrire dans l’armée planétaire sont libres d’y faire carrière. En cas de guerre, ceux de l’armée et ceux en service peuvent être sélectionné pour partir en croisade. Parfois le 10% de dîme pour la Garde est dépassé et va même jusqu’à 15 ou 20%, mais il s’agit de cas très rares.
Du fait des tempêtes de sable, du manque de ressources de la planète(qui furent toutes utilisées pour sécuriser les villes dans la période séparant le début du cataclysme désertique à sa fin), les guerriers que Goria fournit sont capables de survivre dans les pires conditions, de maintenir leur équipement et de le réparer avec les moyens qu’ils ont dès le départ, ce qui en fait des troupes bien capables de tenir une ligne pendant une longue période sans même sourciller.

Les citoyens ayant tendance à quitter leur ville ruche encavernée sont habitués au maniement d’un couteau fait d’un alliage de Silex, qui est la lame cérémonielle donnée à tout habitant de la planète devenant un homme ou une femme, c’est à dire lorsqu’ils commencent leur service militaire. Cette arme est pour eux quelque chose de précieux et ils préféreront mourir que de souffrir le déshonneur de la perdre. Ils sont par la même occasion très entraîné au combat avec cette arme et apprennent même son maniement lorsqu’elle est posée au bout d’un fusil laser, en faisant de très potables troupes dans les combats en rangées ou le nombre de pointes acérées alignées vaut plus que les capacités de combat.

Castellia :
Segmentum: Obscurus
Dîme : 10%
Ressources principales : Produits céréaliers, bois et or.
Population : 2.3 milliards
Type de monde : Fédoal
Climat : Tempéré
Température moyenne : 6 degrés celcius
Activités naturelles notables : Changements climatiques courants.
Activité tectonique : Mouvementée. Tremblements de terre et tsunamis très courants.
Type de gouvernement : Monarchie Absolue
Gouverneur : Grand Roi Philipus IV

Si le monde d’Astporle fournit bien les armées de Goria en équipement lourd tels les Leman Russ, leurs variantes et bien d’autres blindés tels que les chimères, Castellia fournit certainement les meilleurs combattant au corps à corps. La société médiévale de ce monde pousse les habitants locaux à l’entraînement au combat à l’épée, à l’entraînement au tir à l’arbalète et ainsi de suite. Les guerres civiles qui eurent lieu sur ce monde le déchira en plusieurs royaumes qui furent unifiés lors de la 3ème guerre pour Goria sous une seule bannière : Celle de l’ordo Goriae. Désormais, cette organisation étant démantelée, les soldats d’Astporle restent unis sous la bannière impériale et celle du système de Goria.

Étant d’une force musculaire supérieure, les guerriers d’Astporle ont une compétence originelle pour ce qui est de porter des coups violents, peu importe l’arme utilisée. Ils sont des professionnels du tir à l’arc et de l’arbalète ainsi que du combat au corps à corps, faisant d’eux des hommes ayant un grand potentiel pour entrer dans une armée moderne, leur montrant dès lors les techniques du maniement des armes plus modernes et les stratégies de combat de tranchées et de guerre d’attrition qui sont communes aux armées Goriennes.

De par leurs mœurs rudes et épiques, les guerriers de Castellia se sentent réellement liés à Goria alors qu’ils voient les technocrates du monde forge de Astporle comme des lâches et des incapables qui restent terrés derrière leurs machines plutôt que derrière leurs armes.

Il n’est pas rare de voir les castelliens devenir sergent d’escouade puisque les régiments de Goria misent leur stratégie sur la défense de petites positions liées ensemble pour en former des grosses, ainsi que les assauts de masses, utilisant la force et la témérité des Castelliens à leur maximum, ce qui en fait des sous-officiers courageux capables de pousser leurs troupes au-delà de leurs limites. Il est donc rare d’avoir vu une escouade dirigée par un Castellien reculer, comme toute autre escouade des régiments de Goria.

De par leurs origines, il n’est pas rare de voir les Castelliens partir avec leur équipement militaire fournit par Astporle tout en gardant des restes de cottes de mailles et même d’armures de plaques, leur donnant une protection supplémentaire négligeable mais qui est somme toute symbolique aux yeux de ces croisés.
De valeureux et fiers guerriers, ils n’abandonneront jamais l’objectif sacré qui leur est confié par les plus grands serviteurs de l’Empereur-Dieu. Pour eux, la désertion est hérésie et combattre jusqu’au dernier est leur doctrine.

Astporle :
Astporle :
Segmentum: Obscurus
Dîme : 1%
Ressources principales : Uniformes Goriens, armes et munitions, tanks et avions.
Population : 4.2 milliards
Type de monde : Monde-Forge
Climat : Inclassifiable
Température moyenne : 18 degrés celcius
Activités naturelles notables : Extrême pollution.
Activité tectonique : Inexistante, le monde est très ancien et stationnaire.
Type de gouvernement : Technocratie de l’Adeptus Mechanicus
Gouverneur : Maître de Forges Rognak

Autrefois sous dominance hérétique lors de la troisième Guerre de Goria, elle fut libérée par les armées sous le commandement d’Alexeï Septimus, en faisant un monde loyal à l’Empereur suite à avoir exterminé tous les renégats.

Lors des débuts de la Sainte Croisade jusqu’à la fin de la guerre Obscurae, les usines d’Astporle fournirent les armées de Goria en matériel de tout genre, allant de l’uniforme standard en passant par le fusil laser jusqu’au Leman Russ MkII, ils ont reçu une mention d’Honneur par l’Adeptus Mechanicus qui en a fait un Monde Forge, leur donnant en récompense les SCS du véhicule Lourd Baneblade, du char léger Centaur ainsi que du Macharius et du Gorgon, des véhicules fortement utiles pour les guerres que peuvent mener les régiments de Goria. Par ce fait même, Astporle est cependant obligé de fournir un quota de 60% de la production du matériel visant à ravitailler les régiments de Croisade, qu’ils soient Goriens ou bien de toute autre planète, ce sont eux qui fournissent principalement l’arsenal, sauf lorsque la guerre porte Goria trop loin.

Ils fournissent donc fusils lasers et fusils mitrailleurs ainsi que des armes lourdes de tous les types pour en équiper la Garde Impériale et la Garde de Goria. Ils sont principalement les fournisseurs d’équipement de la première ligne de défense du Segmentum Obscurus. Ils fournissent aussi les uniformes aux régiments Goriens et un arsenal plus spécialisé pour ces derniers.


Description de l’armée :

Musique d'Honneur de la croisade.

Formations de combat :

Description globale de l’armée :
Les régiments de Goria sont rassemblées en armées de Siège dans tous les combats qu’ils font, étant hors de question qu’un seul régiment parte au combat, son efficacité s’en verrait divisée un nombre incalculable de fois pour finalement faire que les vies utilisées seraient gaspillées.
Une armée de siège comporte habituellement de 30 à 40 régiments, et ces troupes ne sont donc que rarement envoyées pour de petits conflits, qui ne sont pas le travail des armées de siège de Goria, étant faites pour les guerres à long terme qui mettent rapidement les autres troupes à bout de souffle.

Chaque régiment est une unité capable d’être autonome, bien que son efficacité soit moindre lorsqu’il est individuellement utilisé. Chaque régiment comporte 12 compagnies composées chacune de cinq cent soldats et huit compagnies auxiliaires. Les Compagnies d’infanteries sont constituées de plusieurs pelotons massés le long de la ligne de front afin de combattre les forces ennemies tentant d’approcher de trop près. Chaque peloton possède des escouades d’armes lourdes et d’appui afin de les protéger, bien que ces armes soient parfois ramenées dans les escouades individuelles. Les soldats combattent avec les armes d’assaut sous la couverture des compagnies auxiliaires, composées de trois compagnies lourdes(blindés de types Leman Russ et variantes), de deux compagnies légères(chars Siegfrieds et sentinelles), deux compagnies d’artillerie, composées de plateformes d’artillerie, d’artillerie mobile basilisk et griffon ainsi que de quelques bombardes. La dernière compagnie est composée de la logistique, comprenant transporteurs de munitions, chimères pour les officiers et troupes d’élites, véhicules de transport découverts pour l’acheminement des troupes. Lors d’assaut blindés, ils sont aussi ceux qui font acheminer les véhicules de type Gorgon pour fournir les pelotons d’assaut. Le tout fait donc vingt compagnies. Celles-ci ne sont jamais réellement séparées les unes des autres car elles doivent agir de façon unie. Les batteries d’artillerie couvrent l’infanterie qui elle même progresse dans les brèches faites par les chars d’assaut et les grenadiers et parfois même, par les troupes d’élite de l’Adeptus Astartes.

Pour les opérations ayant un niveau stratégique plus important, il n’est pas rare de voir les régiments faisant partie de la même armée de siège rassembler les types d’unités ensemble pour fournir un support plus adéquat, tel que regrouper les compagnies d’artillerie et de soutien lourds pour mener des assauts. Lors de guerres à l’échelle planétaire, les autres régiments s’immiscent souvent dans l’organisation de l’armée, puisque les généraux aux commandes n’ont pas à leur disposition que des régiments de siège. À cet instant, les troupes nouvellement adjointes à l’armée impériale sont utilisées dans leurs spécialités, leur soutien et artillerie à celui de l’Armée de Siège, ainsi les unités gardent leur cohérence tout en étant capable d’effectuer leurs opérations respectives.

Équipement de l’armée Gorienne :

Infanterie :
Le fantassin de Goria possède habituellement un fusil laser et un pistolet du même type, mais est tout aussi formé à l’utilisation et l’entretient des armes à projectiles solides, qu’il est souvent amené à utiliser sur des théâtres d’opérations variés tels que ce fut le cas sur Koronez où la guerre avait ravagé la plupart des usines d’armement. En plus de ces armes, les soldats possèdent un poignard de combat de taille variant selon le monde d’origine(qu’il soit d’Astporle, de Castellia ou bien de Goria). Les soldats portent habituellement un gilet pare-éclats/balles, un casque blindé et un uniforme camouflage d’un vert foncé pouvant être doublé pour l’hiver avec une seconde couche allant à l’intérieur, cette couche protégeant du froid. Tous les soldats portent au départ une série de trois grenades de divers types(qui sont habituellement réunis au sein d’une même escouade selon les besoins du combat), trois à cinq chargeurs pour chacune de leurs armes(pistolet et arme principale). Tous les hommes sont équipés d’une lampe de poche avec possibilité de fixation au casque réglementaire fournit par les usines du système de Goria ou sinon à toute arme par une agrafe de type standard. Les soldats possèdent aussi un sac de couchage et une ceinture réglementaire possédant sur celle-ci une sacoche pouvant contenir des munitions supplémentaires, des rations supplémentaires, d’une gourde et d’un masque à gaz. Les soldats disposent aussi d’un paquetage servant à transporter vêtements, sac de couchage, matériel supplémentaire pour l’escouade, les biens personnels du fantassin ainsi que tout ce qui peut être nécessaire de transporter hors des combats.

Au niveau des escouades et des pelotons, les escouades de combat sont habituellement équipées de lance-flammes ou de lance-grenades, qui sont des armes simples à produire et d’emploi alors que les pelotons sont supportés par des unités regroupant les armes lourdes tels que les mitrailleuses lourdes, lance-missiles, autocanons et destructeurs laser rapière. Ces armes sont toutes simples de production et bien que la moitié d’entre-elles soient courantes d’utilisation dans la Garde Impériale, elles sont toutes faites sur un modèle plus robuste et moins aisé d’utilisation afin d’augmenter leurs chances de tenir en conditions de combat. La première compagnie du régiment, constituée des meilleurs soldats et des vétérans du régiment possède habituellement un équipement plus florissant, constitué de bolters lourds en remplacement des mitrailleuses et de canons lasers en remplacement des destructeurs laser rapière. Il se peut même que les escouades d’infanterie disposent de lance-plasmas et de fuseurs en plus des fidèles lance-flammes et lance-grenades du régiment.

Blindés :
Les blindés de l’Armée de Goria sont souvent des machines de guerre à l’aspect robuste et suréquipés, dominé par un arsenal complet de lance-missiles, d’antenne radios et d’armement lourd, en addition des plaques de blindage pour s’assurer de sa survie au combat. Étant fait avec le moins de gadget possible, les Leman Russ et chimères de l’Armée de Goria semblent souvent arriérés face à leurs variantes provenant d’autres mondes forges mais leur emploi est fait de façon à ce que même dans les pires conditions, leur matériel y soit adapté, même si cela inclut que le tireur doit utiliser une lunette plutôt qu’un GPS pour viser et que l’officier communique avec sa compagnie par une vieille radio plutôt qu’un tactitable ou un écran holographique. D’autres variantes de véhicules, tel que les Siegfrieds, de petits véhicules légers biplaces créés par l’Armée de Siège de Krieg, sont utilisées pour les combats de rues et de tranchées. Les chars légers Siegfried remplacent aisément la sentinelle dans les combats et les assauts massifs ou une quinzaine de Siegfrieds pourront prendre d’assaut une position, déclenchant les hostilités de façon insignifiante aux yeux ennemis jusqu’à l’arrivée des Leman Russ et de l’infanterie. Ces véhicules sont idéaux pour soutenir des pelotons d’infanterie en petits nombres et sont tout de même capable de marteler les forces ennemies sans qu’elles aient la capacité de réagir de façon appropriée. Ces chars étant peu blindés, peuvent être détruits par une grenade bien placée ou une rafale continue de bolter lourd. Même les tirs ajustés des armes d’assaut de l’Astartes peuvent venir à bout de tels véhicules, mais leur fiabilité, facilité de production et d’entretient ainsi que leur vitesse en font des véhicules indispensables pour les armées de Goria.
Ils n’utilisent que très peu de sentinelles qui sont plus là pour effectuer une reconnaissance, bien que la première compagnie reçoit très souvent leur soutient plutôt que celui des Siegfrieds, qui sont tout de même moins performants sur bien des points de vu. L’agilité des marcheurs leur permet de s’infiltrer dans de nombreux endroits et de prendre l’avant des combats. En trop petit nombre pour mener un assaut à elles seules, les sentinelles sont tout de même appréciées par les régiments de siège.
Une armée de siège reçoit la plupart du temps l’appui d’un à quatre Baneblade ou char Macharius de diverses variantes, allant souvent en accord avec les nécessités du premier front comportant l’Armée de Siège. Par la suite, celle-ci reste avec les chars super lourds qu’il lui reste, peu importe le type de combat qu’elle mène. Les Gorgonnes et les Bombardes sont tout de même des véhicules lourds produits en grand nombre pour les régiments de Goria au vu de leur utilité sur la ligne de front.


Uniformité :
Uniforme de combat :
L’uniforme de combat possède une vareuse verte foncée ample, des pantalons verts foncés, des bottes de combat montant jusqu’au bas du mollet, un gilet de combat vert pâle qui va sous la vareuse. Parfois il y a des chemises sans manches avec une fermeture éclaire qui sont fournies pour les campagnes se produisant sur un monde au climat plus chaud. D’autrefois, selon les moments de productions, les uniformes ont de petites différences tel l’ajout de schéma camouflage ou bien de symboles supplémentaires. La vareuse et le pantalon sont tous les deux équipés d’attaches internes qui servent à accrocher une doublure en cas de guerres hivernales.
Les grades vont sur la manche droite de la vareuse et sur les « épaulettes » de la chemise. Sous la couture dans le haut des manches de la vareuse est écrit le numéro du régiment et son nom dans le cas où il y en a un. Les indicatifs d’unités sont cachés par les épaulettes du gilet pare-balles.

Uniforme de parade :
Les Goriens font beaucoup de défilés combattants mais ne possèdent pas un uniforme de parade à proprement parler. Habituellement, ils rangent leur casque et laissent leur béret ou casquette régimentaire à la place et leurs uniformes sont propres et leurs bottes cirées afin de donner une uniformité et une certaine splendeur à l’unité de combat. Armes en bandoulières, couteau cérémoniel à la ceinture, c’est tout ce en quoi consiste l’uniforme de parade.


Hiérarchie de Goria :
Sous-officiers :
Soldats(3ème, 2ème et 1ère classe) :
Il s’agit de l’infanterie de base, le rang de commencement dans l’infanterie est de soldat 3ème classe.
Caporal : Caporal est un rang de transition entre le soldat et le sous-officier. Ils sont relativement nombreux dans une escouade et forment parfois la masse principale de l’infanterie suite à une campagne plutôt violente. La plupart des soldats faisant partie d’une escouade de vétérans porte le grade de Caporal.
Caporal-chef : Il s’agit du rang directement sous le sergent, il y en a un par escouade habituellement. Le caporal-chef est l’aide du sergent lorsque l’escouade doit être séparée en deux sections. Il est son second.
Sergent : Commandant d’escouade.
Sergent-chef : Rang donné habituellement aux sergents vétérans, il s’agit d’un grade non obligatoire faisant transition entre le sergent et l’adjudant.
Adjudant : il s’agit de l’adjoint d’un commandant de peloton. Il y en a habituellement 4 par peloton, étant dans l’escouade de commandement du lieutenant. Ils sont ses commandants adjoints de peloton, ayant pour rôle de répertorier ce qu’il s’est passé, s’assurer du bon fonctionnement de l’unité.
Adjudant-Maître : Il s’agit des aides de camp d’un capitaine, ils sont habituellement 4 avec lui, formant sa section. Ils s’assurent du bon fonctionnement des unités faisant partie du détachement.
Adjudant-chef : Adjoint du Major dans une compagnie. Ils sont 4 avec lui habituellement, formant sa section de commandement de compagnie. Ils s’assurent du bon fonctionnement des détachements faisant partie de la compagnie de l’officier. Il s’agit, au même titre que le grade de Major, d’un rang honorifique pour les Adjudant-Maîtres en fonction de leur attribution à la section du Major.

Officier :
Sous-lieutenant : Il s’agit des officiers en formation. Ils suivent habituellement le commandant de régiment comme aides de camps. Ils s’assurent du bon fonctionnement des compagnies en récupérant les rapports et les données des majors qui eux-mêmes les prennent chez les capitaines.
Lieutenant : Il s’agit du commandant de peloton. Il est accompagné par une section de 4 adjudants.
Capitaine : Commandant de compagnie, il possède sous ses ordres un demi millier d’hommes ou une phalange blindée voire un poste d’artillerie. Ils sont appuyés de quatre Adjudants Maîtres.
Major : Commandant d’un détachement, ce grade est donné à plus ou moins long terme à un capitaine, souvent pour le reste de sa carrière(à moins qu’il ne soit dégradé ou prenne du galon) comme titre honorifique, c’est tout de même le major qui aura ascendant sur les capitaines dans le cas d’un rassemblement de compagnies pour une mission quelconque, ce qui est la formation d’un détachement. Il est habituellement accompagné d’Adjudant-Chefs qui lui ramènent les rapports sur le détachement.
Lieutenant Colonel : Officier supérieur commandant une compagnie. Voir Colonel.
Colonel : Commandant de régiment. Il est habituellement accompagné d’une section de 4 sous-lieutenants ou lieutenants, selon l’ancienneté du régiment.



Codex :

Règles Spéciales des croisés :


Doctrines :
Les armées de Goria forment une masse dévot de soldats prêts à combattre pour l’Imperium et pour la cause qui leur fut allouée. Ils sont ce que l’on appelle des régiments de siège et sont souvent équipés d’un arsenal relativement ancien qui sert plutôt aux forces de défense planétaires des mondes tel que les mitrailleuses, les Thudd Guns et les armes d’artillerie immobiles.

Combattant endurcis : Habitués aux combats dans les tranchées et les espaces clos tel que les fortifications, les forces de Goria ont longuement appris les techniques de combat au couteau, à la lance et à l’épée. Cela provient principalement de leurs origines variées, comme sur le monde de Castellia où le niveau technologique est encore au pré-poudre noir et que tous se battent à l’arbalète et à l’épée, ou bien en passant par les survivants du monde défunt d’Oraclis et leurs congénères sur Goria qui savent manier le couteau aussi bien que le marine sait utiliser son bolter. Les armées de Goria sont donc grandement capable de faire usage d’armes de corps à corps.

Formations serrées :Dans la même optique stratégique du combat de tranchées et d’assauts de fortifications, les soldats ont l’habitude de se tenir regroupés pour charger, malgré que cela les rende plus vulnérables aux tirs ennemis. Leur donnant une facilité d’action déconcertante au corps à corps et une impression d’invulnérabilité tant ils se sentent proches de leurs camarades de combat, les troupes de Goria se tiennent donc constamment épaules à épaules, dos à dos, afin de défendre leurs frères d’armes et il est ainsi rare de voir des soldats de Goria fuir le combat.

Grenadiers : Le régiment, dans ses techniques de siège, fait usage de nombreuses escouades de vétérans équipées d’un matériel supérieur leur permettant de jouer, malgré que ce soit moins efficace, le rôle des Space Marines lorsque ceux-ci ne sont pas présents. Tout de même moins capable d’une grande mobilité comme le sont les guerriers moines de l’Adeptus Astartes, leur permettant de faire des missions de chocs en avant des lignes, d’ouvrir un brèche pour leur compagnie et de faire tomber les défenses plus lourdes d’une position.

Envoyés Impériaux: Dû à la diversité des fronts dans lesquels sont impliqués les soldats de Goria, ils bénéficient très souvent de l’appui de tous les envoyés impériaux qu’ils peuvent prendre. Ils comptent comme ayant les doctrine unités limités : Prêtres, Psykers Assermentés, Technaugures.

Vétérans :
Suite aux nombreuses guerres ayant succédées à la défaite de Lostrie, les régiments de Goria sont souvent composés d’un nombre inégal d’anciens combattants ayant vu plus qu’un homme devrait voir et de recrues n’ayant pas encore connu la chaleur d’un tir de fusil laser. Cependant, les unités de vétérans ressortent toujours du lot en comparaison avec les recrues et sont tout de même plus ou moins nombreux à faire partie des pelotons d’infanterie.



Régiments de siège :
Les armées de Goria sont en tout point de vue des régiments de siège. Ils sont donc équipés en équipement facile de production tel que les Macharius, Gorgonnes, Baneblade et Bombardes. Ils peuvent bénéficier de la plupart des véhicules disposés dans le livre de Règle Apocalypse et d’Imperial Armour Volume 5.

Les pelotons d’infanterie sont composés de 2-5 escouade d’infanterie, d’une escouade de commandement et de 0-1 escouade d’appui comportant les armes lourdes du peloton. Dans toute autre situation, une escouade d’appui n’est pas obligatoire et les armes lourdes peuvent être dispersées parmi les escouades d’infanterie.

Armée sainte :
Les armées de Goria sont régulièrement accompagnées de membres de l’ecclésiarchie et de l’Ordo Goriae, qui est leur directrice majeure. Il y a de nombreuses classes là-dedans : Le missionnaire, le prêtre et finalement le confesseur.

Si le prêtre est déjà bien connu, le missionnaire est moins courant et ne sera pas détaillé dans ce codex mais dans un autre ouvrage dédié aux croisés en général.
Les confesseurs sont des religieux de basse classe aimant à accompagner les troupes pour les diriger contre le mal, où qu’il soit. Ils sont de véritables passionnés qui préféreront mourir que d’abandonner du terrain, cependant leur manque d’entraînement militaire, difficilement compensé par leur foi, les rend parfois retardataires aux yeux des autres membres d’une escouade. Si leur présence est appréciée en cas de défense d’une position ou d’assaut d’une position, elle l’est bien moins lorsque la stratégie doit prendre place.

Un confesseur peut être ajouté à toute escouade faisant dix hommes(que ce soit des troupes de chocs, des gardes impériaux ou bien des vétérans) pour +5pts. Il possède les caractéristiques suivants :
CC3,CT3,F3,E3,PV1,I3,A2,CD8,SVG–
Armes: Pistolet laser et arme de corps à corps(très souvent un gourdin, une hache ou bien une épée.)
Options : Le prêcheur peut porter un gilet pare-balle pour +2pts et/ou un rosarius pour + 10pts. Il peut de plus prendre jusqu’à 15pts d’équipement dans le codex : Garde Impériale.
Non attitrés : Les confesseurs aiment à conduire une seule et même escouade au combat pendant un moment mais ont souvent tendance à s’aventurer dans toutes les escouades qu’ils jugent avoir besoin de leur aide. Les confesseurs ne font pas partie d’une escouade lors de la création de la liste d’armée, mais au déploiement, vous devez les attitrer dans une escouade avec laquelle il passera le reste de la partie.
_________________
Quelles que soient nos croyances, aujourd'hui il est temps de défendre notre réalité en se tenant dos à dos et épaule à épaule afin de protéger et créer la liberté à laquelle nous aspirons tous.

-Alexeï Daïmoxe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Jan - 17:13 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre Obscurae Index du Forum -> Espace de Campagne -> Historique de la Campagne Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com