La Guerre Obscurae Index du Forum La Guerre Obscurae
Campagne de Warhammer 40 000: La Guerre Obscurae
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fallen Legion - L'armée Immortelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre Obscurae Index du Forum -> Espace de Campagne -> Récits et Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séraphim
Forces du désordre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 218
Grade: Sombre Oracle du Chaos

MessagePosté le: Lun 14 Avr - 05:29 (2008)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle Répondre en citant

Fallen Legion
L’armée immortelle.



Le son des talons de céramiques et de plastacier se percutant dans un impeccable garde à vous résonna dans le hall. Sera d’Ultramar balaya le hall d’embarquement gothique du Death’s God d’un vaste regard. A côté de lui, Tsubasa, l’étrange archiviste venu du monde d’Ha Long, et qui portait une armure hybride entre celle d’un autarque eldar et d’un space marine, jetait un regard froid sur l’assemblée. Sera avait, à la demande de Lucifer, réunit une force de frappe, composée d’anciens Ultramarines qui avaient suivi Sera pour entendre les paroles de Séraphin Sombre Flamme, le Seigneur de la légion, et de déchus issus des Dark Angels et d’autres chapitres. Le but de l’expédition lui était inconnu. Tsubasa ne lui avait pas communiqué les détails, bien qu’il semblait en savoir plus que lui, et que Tsubasa n’était qu’un sorcier de faible envergure servant de bouche pour Lucifer, qui ne communiquait jamais de lui même. D’ailleurs, Sera trouvait cela étrange. Pourquoi Tsubasa lui servait-il de porte parole ? Se prenait-il pour une sorte de vache sacrée ? Et ce mépris condescendant qui se traduisait par un silence total, pas la moindre parole adressée en public à qui que se soit à part Tsubasa et peut être Séraphin, en plus de 7 mille ans…
On racontait que Tsubasa avait enseigné à Séraphin une science magique étrange permettant de lier des esprits du warp à de vulgaires bouts de papiers, leurs permettant de se créer un corps à partir de ça et les contraignants à l’obéissance.
Mais cela paraissait improbable. Ce n’était sans doute que des rumeurs.
Sera cracha sur le sol. Quelles orgueilleuses personnes. Pourquoi Séraphin avait-il accepté ces deux énergumènes au sein de la légion. Les Fallen Angels vénéraient encore l’Empereur, contrairement aux autres Space Marines qui avaient rejoint le Chaos. Et selon lui, et le credo du chapitre, l’Empereur était le plus puissant de tous les dieux du Chaos et le vrai guide de l’homme, même si les prétendus impériaux abusaient de leurs pouvoirs pour tromper les masses et les détournaient des vrais préceptes de l’Empereur. Non, ni Tsubasa, ni Lucifer n’avaient leurs places ici. Mais voila, Séraphin n’était pas de cet avis, bien que ni lui ni Sera ne s’exprimait ouvertement à ce sujet, il le savait et il savait que son Seigneur et guide le savait aussi.
Après tout, Séraphin n’était-il pas le plus sage, le plus pieux et le plus clairvoyant de tous les chapelains ?

Sera fût interrompu dans ces réflexions qui autrefois auraient été interdites par l’arrivée de Séraphin. Séraphin avait conservé une armure semblable à celle des chapelains de l’Adeptus Astartes. Une armure noire, avec des épaulettes rouge sang, des dorures et quelques fétiches et amulettes dorées venaient compléter la décoration. Peu de choses sur l’armure, à part peut être les chaînes se terminant par des crochets à sa ceinture pour accueillir des têtes fraîchement coupées, faisaient pensées aux armures et uniformes chaotiques qu’utilisaient les autres chapitre et légion renégate. En fait, il y avait même peu de symboles chaotiques. Largement moins que d’impériaux. Il y avait même le masque couleur os.
Et si ce n’était les trois paires d’ailes dans son dos, même un marine l’aurait sans doute pris, de loin, pour un chapelain loyaliste.
Séraphin s’avança à grands pas vers Sera, qui avec Lucifer était son principal lieutenant.

« Ah ! Sera ! S’exclama Séraphin de sa voix étrangement douce joviale et bienveillante. Tu as rassemblé les escouades que je t’avais demandées !
- Oui mon père, répondit-il sur un ton déférent. Les escouades Câlis, Goria, Vénénus et Vorénus, sont prêtes à vous servir humblement.
- Bien, mon fils, déclara-t-il sur un ton satisfait.
- Mon père, puis-je émettre des réserves ? Demanda Sera sur un ton toujours aussi polis.
- Séraphin Sombre Flamme t’écoute, déclara-t-il solennellement.
- Mon père, dit-il après s’être raclé la gorge un son déjà bruyant mais encore amplifié par les haut-parleurs de son armure, je n’ai pas été mis au courrant de la destination de ce corps expéditionnaire et je ne sais si…
- Sera, qui t’as conduit à la compréhension de la vraie situation de l’Imperium et de la corruption de ses organisations et dirigeants ? Coupa Séraphin sur un ton sec qui fît rougir de honte Sera.
- Vous, dit-il timidement.
- Qui t’as accueilli alors que Guilliman t’avait rejeté toi et les tiens ?
- Vous.
- Qui t’as donné une maison et un foyer sur son monde démon ?
- Vous.
- Qui t’as rendu t’as dignité de Space Marine ?
- Vous.
- Alors, dans ce cas, dis moi, pourquoi ne te fie tu pas à mon jugement, Mon fils ? Demanda-t-il platement.
- Je suis désolé, mon père. Veuillez acceptez les humbles excuses d’un misérable pêcheur, implora Sera d’un ton contrit.
- Tu es pardonné ! S’exclama Séraphin de sa voix joviale. Maintenant, rassemble les troupes dans les modules d’atterrissages, je te pris !
- Oui, mon père, répondit Sera sur un ton apaisé. »

Sera héla les escouades de Space Marines sous le regard moqueur de Tsubasa, qui comme à son habitude, se contentait d’observer, toujours avec le même regard d’amusement perpétuel.

« Tu es content de toi, Tsubasa ? Grogna Sera d’un air menaçant à l’intention de se dernier.
- Pour tout te dire, Sera, répondit Tsubasa sur un ton neutre, je voudrais savoir qui t’as conduit à la compréhension de la vraie situation de l’Imperium et de la corruption de ses organisations et dirigeants ?
- Séraphin Sombre Flamme, répondit-il prudemment.
- Et Qui t’a accueilli alors que Guilliman t’avait rejeté toi et les tiens ?
- Séraphin.
- Et qui t’as donné une maison et un foyer sur son monde démon ?
- Séraphin.
- Qui t’as rendu t’as dignité de Space Marine ?
- Séraphin.
- Alors, dans ce cas, dis moi, pourquoi tu n’exécutes pas ses ordres au lieu de venir m’importuner de la sorte ? Demanda Tsubasa sur un ton moqueur, un rictus mauvais au coin de la bouche. »

Sera grogna quelques insultes puis détourna son regard des traits fins de Tsubasa, pour ne pas lui accorder davantage satisfaction. Celui-ci ricana froidement en se passant la main dans les cheveux, alors que les quatre escouades de Space Marines, trois tactiques et une de raptors, se rallait à lui.

Séraphin s’approcha, et donna un petit sachet renfermant des épices et des herbes à Tsubasa qui s’agenouilla aux pieds du saigneur du chaos pour en vider le contenu dans le petit brasero doré qui était attaché par une chaînette d’or finement ciselée à la jambière de Séraphin. L’archiviste utilisa ses pouvoirs psychiques pour faire partir le feu dans l’encensoir.

« Space Marines ! Nous allons près d’Ha Long, dans le système natal de nôtre cher frère Tsubasa, ici présent ! »
Les marines n’acclamèrent pas Tsubasa et lui gardèrent un regard froid et haineux.
« Nous nous battrons contre des xenos eldars noirs, le but de l’expédition est de trouver un portail Warp donnant accès à un endroit spécial… Enfin, vous en saurez plus une fois arrivés à la destination ! Que l’Empereur Dieu vous garde en sa sainte bénédiction et vous protège de l’abomination loyaliste !
- Amen ! S’exclamèrent les Fallen Angels réunit dans le hall d’embarquement.
- Tsubasa, vient avec moi dans le drop pod de l’escouade tactique Vorenus. Sera, reste ici, je te confie le commandement du vaisseau amiral Death’s God.
- Mais, mon Père, ma place est au combat !
- Tu y es déjà, Mon fils.
- Et Tsubasa ? Pourquoi ce corniaud vient-il avec vous ? Demanda Sera, interloqué.
- Par ce qu’il connaît le chemin, Sera. Et ne traite pas tes frères de corniauds !
- Ce n’est pas grave, mon père, dit Tsubasa d’un ton narquois, car vu que nous sommes tous frères et que nôtre intelligence vient de nôtre sang, nous sommes tous des corniauds, même toi, Sera.
- Toi, tu vas le payer… menaça Sera à voix basse.
- Est-ce une menace, Sera ? Demanda Tsubasa sur un ton doucereux.
- Oh oui…
- Alors tu la mettras à exécution un autre jour, mon cher Sera, interrompit Séraphin en attrapant Sera par le bras et en se saisissant de son crozius arcanum maudit. »

Sera acquiesça et les suivit du regard alors qu’ils embarquaient…


***************************************


Séraphin se jeta derrière un mur alors que les bolts fusaient dans sa direction. Tous se passait bien au début pourtant.
Dès leur arrivé, ce fût un rapide carnage. Les Space Marines des Fallen Angels avaient débarqués de leurs modules d’atterrissage et avait couverts de sang les couloirs en ruines du labyrinthe de pierre. Les eldars exodites avaient bien essayés de les arrêter, de même que les deux escouades de Space Marines des Blade’s Followers dépêchés sur place par leur chapitre, qui avait établi un cessez le feu avec les exodites de ce monde. Mais cela n’avait pas été suffisant, et Séraphin les avait taillé en pièces, et seul subsistait les restes de la seconde escouade de Space Marines aux couleurs blanches et pourpres.
Mais une autre menace était arrivée. Des Space Marines aux armures noires, avec des flammes et des décorations squelettiques. La Légion des Damnés. Et rapidement, dans la confrontation qui s’en suivit, elle avait taillé les raptors de Câlis en pièces, de même que les escouades Goria et Vénénus. Seul subsistait la moitié de l’escouade Vénénus. Et encore, ils s’étaient séparés en deux groupes, l’un composé de Tsubasa, Séraphin et deux marines renégat, et l’autre de trois marines et l’aspirant champion Vorénus, armé de son fidèle glaive énergétique.
Séraphin n’avait aucune idée de leur nombre, il avait aperçu un sergent qui chargeait dans un silence de mort, en brandissant son épée énergétique et une escouade tactique. Et c’est tout. Mais tant de ses hommes n’avaient pas pus être terrassés par ça. Ils étaient sans doute plus.
Séraphin baissa la tête pour que sa vision ne soit pas bloquée par les graviers et les cailloux qui tombaient sur son champ de vision.
« Maudits Loyalistes, jura Séraphin intérieurement. »
« Au moins, sa aurait put être pire, admit Séraphin, ça aurait put être le Grand-Maître Zatoichi et ses Chevaliers-Gris. » Mais Zatoichi était loin, dans le Segmentum Obscurus, en train de lutter pour une quelconque croisade en manque de vrais guerriers.
Caché derrière un autre mur de pierre, Tsubasa et un des marines semblait faire mine de partir sans lui et l’autre marine, dissimulé près de Séraphin. Tout à coup, un marine de la légion des damnés jaillit de derrière un mur en brandissant un couteau de combat et se jeta sur le space marine qui accompagnait Séraphin, et lui planta le couteaux dans la gorge, creusant une plaie béante, avant de l’enfoncer sauvagement dans le crâne du misérable.
Séraphin bondit de sa cachette et l’écrasa d’un coup de Naraku, son crozius arcanum, sur le crâne. Il rugit avec vigueur en réaction pour tout ce sang damné et Séraphin se pencha pour ramasser une bombe à fusion qui traînait sur le cadavre du marine mort.
Le sombre chapelain courut rejoindre Tsubasa et l’autre marine.

« Tsubasa, combien sont-ils ?
- Il y a trois escouades complètes et un officier, mais nos hommes en ont tués au moins deux. J’en ai abattu deux moi aussi, et vous en avez tué un autre. Ce qui signifie qu’ils sont encore environ 26 marines. Plus les quelques survivants des Blade’s Followers.
- Merci, répondit froidement Séraphin, agacé par la perte de temps que constituait ce « petit » calcul dans la situation où ils se trouvaient.
- C’est clair, on est en train de se faire rosser, Seigneurs, commenta le troisième marine. »

Le trio continua silencieusement dans les couloirs, fuyant les tirs ennemis. Mais Tsubasa et Séraphin étaient tous les deux des psykers. Et ils pouvaient sentir les remous du Warp derrière eux : les Marines de la Légion des Damnés s’étaient lancés à leurs trousses…
Séraphin jura et continua de courir, suivit de près par les deux autres. Le troisième marine tenta de contacter Vorenus par son com-link, mais les liaisons étaient brouillées. Séraphin essaya alors de les contacter psychiquement ou au moins de les localiser. Mais il ne ressentit qu’un flot de souffrance et le goût du sang vint emplir sa bouche. Les légionnaires avaient retrouvés Vorenus et ses survivants. Et ils étaient morts. Au moins, il allait gagner du temps avec ça.
Séraphin et Tsubasa accélérèrent la cadence alors que le marine du Chaos se retournait pour faire face aux légionnaires damnés qui arrivaient sur eux. Alors que les légionnaires bondissaient dans un silence de mort sur le marine Fallen Angel, Séraphin pointa les légionnaires du doigt et envoya de puissants éclairs d’énergies qui frappèrent de plein fouet l’unité de marines maléfiques et le marine chaotique, faisant s’effondrer le plafond de pierre. Tsubasa et Séraphin en profitèrent pour gagner du terrain. Ils savaient que cela ne les retiendrait pas longtemps.
Bientôt ils débouchèrent sur une vaste salle aux bannières écarlates, et aux parois recouvertes d’or fin gravé d’une étrange écriture.
Au centre de la pièce, un mystérieux anneaux emplie d’une sorte de liquide semblable à de l’eau, qui évoluait dans l’espace du cercle d’or finement ciselé. Tsubasa s’approcha du cercle mystique, une expression fascinée sur le visage. Séraphin lui, ne put s’empêcher de contempler les parois d’or couvertes de hiéroglyphes antiques…
Il ne comprenait pas leur sens, et n’avait même aucune idée de ce qu’il pouvait signifier, à part que cela avait sans doute un rapport avec l’anneau étrange au centre de la pièce.

« Séraphin ! Appela Tsubasa. Ils arrivent, dépêchez vous ! »

Tsubasa eut à peine parlé qu’il entra dans l’eau, et disparut. Il avait franchi la porte.
Séraphin les sentit aussitôt. Sortit de nulle part, les membres de la légion des damnés apparurent autour de lui. Celui qui semblait les diriger était juste en face de lui, près de l’anneau. Le Seigneur des Fallen Angel grogna sa haine et empoigna son crozius.
Les Space Marines ennemis n’ouvraient pas le feu, ils semblaient attendre quelque chose. Sa reddition ? Non, il ne se rendrait pas. Mais ils ne l’avaient pas encore compris, peut être ? Dans ce cas, se dit Séraphin, ils vont comprendre.
Et Séraphin empoigna la bombe à fusion qu’il avait ramassé sur son marine mort et chargea le sergent damné et ses hommes.

« Vous m’avez pas encore ! Hurla Séraphin, j’ai une surprise pour vous ! »

Alors qu’il chargeait, il donna de violents coups de crozius maudit sur les marines qui ouvraient le feu où se précipitaient sur lui. Le sergent s’avança dans une violente contre-attaque et tenta de le pourfendre de son épée énergétique. Mais Séraphin esquiva le coup et contre-attaqua d’une botte sur les jambes qui firent tombé le sergent sur le sol.
Sans s’arrêter, il jeta son crozius qui disparut dans le portail d’or et activa sa bombe à fusion. Et dans un élan héroïque, il la jeta sur la masse des marines de la légion ennemie qui se rassemblaient en nombre sur lui, faisant pleuvoir une pluie de bolts sur son armure qui faisaient chauffer à blanc son armure énergétique. Déployant ses trois paires d’ailes, il accéléra à fond et franchit le cercle d’or, les repliants juste assez au dernier moment pour franchir le cercle d’or fin, alors que derrière lui, une violente onde de choc se propageait, carbonisant les marines damnés.


***************************************


Séraphin atterrit violement sur le sol, repliant ses ailes pour ne pas les blesser dans sa chute. Il faisait noir, mais les yeux améliorés de Space Marine de Séraphin surent distinguer du marbre sombre, servant à daller le sol.
Se servant de ses bras pour se redresser, le Seigneur du Chaos jeta un regard empli d’excitation autour de lui. Sur le sol, il vit son crozius arcanum maudit, et il le fit venir à lui d’une impulsion psychique. Il le rattrapa d’une main, sans efforts, et poursuivit l’inspection des lieux.
Tout à coup, sans qu’il ne la sentit venir, une main se posa sur son épaule. Une main gantée de céramite peinte en noire… Comme celle de ceux de la légion des damnés, mais aussi de sa légion. Il se retourna brusquement pour voir le visage aux traits altiers de Tsubasa, son regard plongé dans le sien. Miraculeusement, l’Aspirant Champion Goria se trouvait là, lui aussi, a quelques mètres de distance, nettoyant le sang qui maculait son épée tronçonneuse avec une lingettes hygiénique, que le maniaque transportait partout.

« Je suis heureux que vous soyez parvenu à vous échapper, lui dit-il sur un ton froid et presque condescendant.
- Merci, mon fils, sans ton aide précieuse je n’aurais jamais pu échapper à ces abo-minables loyalistes, rétorqua Séraphin d’un ton sec et chargé d’ironie. Car bien sur, Tsubasa n’avait pas fait grand-chose à part courir et embroché sur son arme de force en forme de lance naginata ceux qui se trouvaient sur son chemin.
- Tout l’honneur, vôtre seigneurie, tout l’honneur est pour moi. »

Séraphin Sombre Flamme regarda autour de lui, la salle était immense et immergées dans les ténèbres, bien au de la de sa vision de Space Marine de Séraphin. A côté de lui, un sourire joyeux était étendu sur le visage aux traits fins de Tsubasa. Des colonnes de marbre étaient disposées dans la salle, maintenant un plafond invisible, et à quelques mètres du Seigneur du Chaos se trouvait un petit autel, rien de plus qu’une table où patientait des bâtons d’encens, devant une grosse pierre sacrée sur une estrade de marbre.
Séraphin s’avança vers l’autel, Tsubasa lui, restait immobile, son sourire mystérieux bien à sa place. Le Prophète chaotico-impérial décida de ne pas faire attention à lui, ni d’essayer, pour une fois de pénétrer les défenses psychiques étranges qui entouraient son esprit. De toute façon, elles étaient insurpassables.
Il s’agenouilla devant l’autel, autant que son armure le lui permit, et fît un geste de la main devant les bâtons d’encens, faisant s’agglutiner sur eux l’énergie psychique, et ceux-ci s’allumèrent.
Séraphin posa une offrande de vin sur la table et se mit en prière pendant un court instant, implorant les dieux que tout ces efforts ne soient pas vains… Puis, il se releva et se replia sur lui-même, attirant à lui toute la confluence psychique des lieux puis, dans un spasme autant psychique que physique, il fît exploser l’énergie dans tous les sens.
L’énergie déferla, allumant un feu sombre dans les torches de métal, disposées sur les colonnes de marbre du hall.
La lumière révéla de nombreuses statues de métal sombre, disposées en ordre de bataille à travers toute la pièce, comme si l’armée de statues reposait en un éternel garde à vous.
Armée était le terme juste. Les statues vides et sans âme étaient en réalité des robots, des réceptacles attendant qu’on y place quelque chose pour l’animer.
Séraphin s’avança vers le robot semblable à un nécron le plus proche, celui qui semblait représenter le général de l’armée, et qui attendant devant l’armée, dans une pose solennelle. Il était vide. Mais Séraphin savait que se ne serait plus le cas très longtemps.
Il tapa mentalement le code d’ouverture du boîtier de plastacier de son armure, révélant un coffret de bois exotique, délicatement ciselé. Séraphin le prit de sa main libre et le posa sur le sol devant lui. Il l’ouvrit et en retira un papier rectangulaire sur lequel était écrit un étrange symbole. C’était un fûda qu’il avait préparé pour l’occasion, liant à ce petit papier l’essence d’un démon qui en était devenu prisonnier. « Domination des Démons », lut Séraphin sur le « fûda ».
Il mouilla son doigt de sa langue fourchue et disposa sa salive su la partie vierge du « fûda », puis la colla sur le crâne du Seigneur Nécron endormi, le seul de l’armée immortelle qui n’était pas entièrement vide.
Une lumière maléfique s’alluma dans son regard.

« Qui est mon maître ?

Séraphin se souvint alors que sur Ha Long et dans les planètes environnantes où sa réputation était connue, on l’appellait Kira. Tsubasa lui avait expliqué que c’était la prononciation bas gothique local d’un mot d‘une langue plus ancienne : killer, qui signifie tueur en haut gothique.

« Son nom est Kira (tueur), répondit Séraphin à la machine-démon.
- Vos ordres, mon maître ?
- Tu vas commander tes nouvelles troupes, et tu vas les mener au combat… Au fait, je ne suis pas seulement ton maître, je suis ton DIEU ! »

La machine démon lâcha son sceptre et il roula sur le sol, puis il se laissa tomber lentement au sol dans un grincement métallique, s’agenouillant profondément devant le Seigneur Kira, Séraphin Sombre Flamme.

« Tsubasa, tu avais raison, cet endroit éveille mon intérêt… nous allons avoir besoin de plus de fûda ! »

Dans le tombeau infini résonna un rire grinçant et mauvais emprunt d’une noirceur sans nom…
_________________
Par la PDUC ! Le bidule des Night Lords se trouve ici... oO

http://s5.bitefight.fr/c.php?uid=93324


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Avr - 05:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dark Typhon
Forces du désordre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 698
Grade: Maître des Forges, Membre du Triumvirat, ...
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 17:15 (2008)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle Répondre en citant

Commentaires Fallen Legion :

Déjà je vois le premier paragraphe et tu fais le même truc que moi au début : gros paté de texte !

Citation:
On racontait que Tsubasa avait enseigné à Séraphin


Séraphim plutôt…le pire c’est que ça se répète…(fait pas mon erreur avec Hildegarde/Hildeguarde/Hildegard/Hildeguard ou Locktard/Lockart)
Citation:

On racontait que Tsubasa avait enseigné à Séraphin une science magique étrange permettant de lier des esprits du warp à de vulgaires bouts de papiers, leurs permettant de se créer un corps à partir de ça et les contraignants à l’obéissance.

Il me semble qu’on avait eut un débat sur l’impossibilité de la chose non ? Un esprits du warp ne peut pas ce lier à ce qui correspond pour lui à du « vide », puisque les minéraux (à l’époque on parlait de ça avec une pierre il me semble)…n’ont pas de résonance warp donc ne peuvent pas être possédé, par contre ils peuvent être corrompu. Du moins c’est ma vision des choses.
Citation:

Oui mon père, répondit-il sur un ton déférent. Les escouades Câlis, Goria, Vénénus et


Lol

Citation:
alors que les quatre escouades de Space Marines, trois tactiques et une de raptors, se rallait à lui.


Comment on se ralle à une personne ?

Citation:
qui s’agenouilla aux pieds du saigneur du chaos pour en vider le contenu dans le petit brasero


S’il est vrai que nous sommes saigneur, nous ne sommes pas pour autant obligé d’en faire un nouveau grade.

La légion des damnés n’est-elle pas sensée agir qu’au sein de l’Oeil de la Terreur ?

Citation:
Naraku


Inuyasha, ou juste pour la signification ?

Je connaissais pas le mot « altiers », merci ^^

Citation:
ces abo-minables loyalistes,


^^

Citation:
La lumière révéla de nombreuses statues de métal sombre, disposées en ordre de bataille à travers toute la pièce, comme si l’armée de statues reposait en un éternel garde à vous.
Armée était le terme juste. Les statues vides et sans âme étaient en réalité des robots, des réceptacles attendant qu’on y place quelque chose pour l’animer.
Séraphin s’avança vers le robot semblable à un nécron le plus proche, celui qui semblait représenter le général de l’armée, et qui attendant devant l’armée, dans une pose solennelle. Il était vide. Mais Séraphin savait que se ne serait plus le cas très longtemps.


Et vous voilà en dessous de la muraille de chine…l’armée d’Emile lol

Citation:
Dans le tombeau infini résonna un rire grinçant et mauvais emprunt d’une noirceur sans nom…


Séraphim s’éveilla soudain de sa mégalomanie :

« heu…comment on sort ?? »

Bon texte plaisant en définitive. un peu incompréhensible, on comprend pas l'origine de l'anneau, ils ne le comprennent pas ils vont dedans, en même temps c'est ça ou la mort...
_________________
Cours chaotique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Alexeï Daïmoxe
Archange Impérial

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 713
Grade: Inquisiteur
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 17:31 (2008)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle Répondre en citant

Citation:
Il me semble qu’on avait eut un débat sur l’impossibilité de la chose non ? Un esprits du warp ne peut pas ce lier à ce qui correspond pour lui à du « vide », puisque les minéraux (à l’époque on parlait de ça avec une pierre il me semble)…n’ont pas de résonance warp donc ne peuvent pas être possédé, par contre ils peuvent être corrompu. Du moins c’est ma vision des choses.


C'est faux, puisqu'un defiler est possédé et qu'un titan du Chaos peut l'être aussi.

Cependant, faut quand même plus qu'une simple feuille de papier avec de l'écriture, faut un sacrifice pour, et plein d'autres machins...donc tes papiers deviennent vite chers...
_________________
Quelles que soient nos croyances, aujourd'hui il est temps de défendre notre réalité en se tenant dos à dos et épaule à épaule afin de protéger et créer la liberté à laquelle nous aspirons tous.

-Alexeï Daïmoxe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Séraphim
Forces du désordre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 218
Grade: Sombre Oracle du Chaos

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 01:46 (2008)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle Répondre en citant

Citation:

Inuyasha, ou juste pour la signification ?

Je connaissais pas le mot « altiers », merci ^^

Pour la signification. Naraku est une des régions de l'enfer bouddhique. Mais, il est vrai que c'est Inuyasha qui m'a donné l'idée. ^^
Mais j'utilise rarement le nom du crozius. En général, je dis juste "le Crozius Maleficum".


Citation:

Séraphim plutôt…le pire c’est que ça se répète…(fait pas mon erreur avec Hildegarde/Hildeguarde/Hildegard/Hildeguard ou Locktard/Lockart)

EN fait, ce n'est pas une erreur, puisque je l'ai rendue légale ! ^^
On appelle mon seigneur du Chaos Séraphim le Brûlant, mais aussi Séraphin Sombre Flamme. ^^
Et ouais, c'est son côté Word Bearer, puisque Séraphim a été inspirée par Eliphas l'Héritier.



Citation:
Comment on se ralle à une personne ?

C'est simple : on oubli un i. Mr. Green



Citation:
S’il est vrai que nous sommes saigneur, nous ne sommes pas pour autant obligé d’en faire un nouveau grade.

Excellente celle là... XD
Oui, j'ai oublié le e... ^^"

Citation:
La légion des damnés n’est-elle pas sensée agir qu’au sein de l’Oeil de la Terreur ?

Non, elle se promène un peu partout. Mais elle agit surtout autour de l'oeil, et là ou le devoir l'appelle.



Citation:
Bon texte plaisant en définitive. un peu incompréhensible, on comprend pas l'origine de l'anneau, ils ne le comprennent pas ils vont dedans, en même temps c'est ça ou la mort...

Portail Warp, blaireau... -_-



Citation:
Cependant, faut quand même plus qu'une simple feuille de papier avec de l'écriture, faut un sacrifice pour, et plein d'autres machins...donc tes papiers deviennent vite chers...

C'est pour ça que c'est une arcanne. Le secret est de comprendre comment maintenir le démon. ^^
_________________
Par la PDUC ! Le bidule des Night Lords se trouve ici... oO

http://s5.bitefight.fr/c.php?uid=93324


Revenir en haut
MSN
Dark Typhon
Forces du désordre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 698
Grade: Maître des Forges, Membre du Triumvirat, ...
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 02:54 (2008)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle Répondre en citant

Citation:
Citation:
Citation:
Bon texte plaisant en définitive. un peu incompréhensible, on comprend pas l'origine de l'anneau, ils ne le comprennent pas ils vont dedans, en même temps c'est ça ou la mort...


Portail Warp, blaireau... -_-


Un Portail Warp sur un monde où se trouve des Exodites j'aurais représenté un portail Eldar plus conventionnel mais bon...
_________________
Cours chaotique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:55 (2017)    Sujet du message: Fallen Legion - L'armée Immortelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre Obscurae Index du Forum -> Espace de Campagne -> Récits et Fiction Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com