La Guerre Obscurae Index du Forum La Guerre Obscurae
Campagne de Warhammer 40 000: La Guerre Obscurae
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Système de jeux]Combat de rues

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre Obscurae Index du Forum -> La Guerre Obscurae -> Règles du Forum et de la Campagne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexeï Daïmoxe
Archange Impérial

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 713
Grade: Inquisiteur
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 07:11 (2008)    Sujet du message: [Système de jeux]Combat de rues Répondre en citant

Guerres de rues :

Les échelles de combats dans les guerres sont souvent très différentes les unes des autres, allant en termes d’objectifs, d’opération et d’organisation.

De l’invasion d’une ville par une dizaine de régiments en passant par l’ouverture d’une brèche sur un endroit stratégique, les combats urbains sont aussi diversifiés qu’il y a d’habitants sur une planète(bon, peut-être pas autant…). L’échelle de combat la moins représenté dans warhammer 40 000 est celle des combats de rues, se limitant à deux ou trois bâtiments, une rue principale et une dizaine de figurines tout au plus.



Règles :
Le système de jeux utilise les mêmes règles que le jeux warhammer 40 000 à quelques exceptions près.

Aucune formation d’unité : Les soldats sont dispersés un peu partout entre les bâtiments et dans la rue. Ils ne sont pas obligés(et par respect du fairplay de ce type de jeux) de se tenir en groupes, un maximum de deux ou trois soldats ensemble est conseillé, suivant les objectifs de la partie et ses adversaires.

Petites batailles : Encore moins que les patrouilles, les combats de rues ressemblent souvent à un affrontement entre gangs de rues. La bataille fait un maximum de 250pts et ne peut faire plus d’un choix de troupes. Il est possible de prendre des soldats de divers choix dans le codex(un terminator et des space marines, par exemple) cependant, il est obligatoire d’avoir le nombre minimal d’une de l’unité de base en troupes du codex(10 gardes impériaux pour une escouade, 5 space marines etc.) Suite à cela, il est possible d’ajouter des soldats hors des choix d’unité.

Équipement : Il n’est pas permit d’équiper une figurine de plus de 25pts d’équipement, ce qui empêchera les possibles sergents de posséder le fameux gantelet énergétique et le pistolet plasma, par exemple.

Commandant d’unité : Pour défendre une rue ou un quartier, il est courant qu’un officier d’un rang quelconque soit déployé avec les hommes afin de se charger du commandement. Le personnage ne peut dépasser 50pts en coût de base et avoir plus de 25pts d’équipement. En tant que commandant, il doit absolument être accompagné par un garde du corps.

Garde du corps : Soldat au choix parmi les troupes sous le contrôle d’un joueur, ce dernier peut prendre tous les coups à la place de son chef, que ce soit en corps à corps ou au tir, jusqu’à ce qu’il meurt. Notez qu’une fois qu’Il est mort, il est impossible de prendre un autre soldat comme garde du corps au cours de la partie.

Fusillades :
Être seul face à un barrage de tirs venant d’un seul ennemi ou bien de dix ennemis n’est jamais vraiment encourageant. Pour représenter cela, lorsqu’une figurine se fait tirer dessus, elle doit effectuer un test de commandement. Le test de commandement se fait sans malus lorsque la figurine se fait tirer dessus par seulement un ennemi. Pour chaque ennemi supplémentaire, il y a un malus de 1 au test de commandement. Notez que le test de commandement sera toujours réussit sur un double 1. Lorsque le test de commandement est échoué, la figurine compte comme bloquée pour ce qui est des tirs et se dirigera d’1D6ps vers le couvert le plus proche avant de se jeter à terre pour s’éviter de mourir.

Corps à corps :
Il est courant, dans de petits combats, que les adversaires en duels tentent de désarmer leurs ennemis. Pour représenter cela, si un soldat obtient 1 à son jet pour toucher au corps à corps, il doit relancer son jet. Sur 4+, l’arme est projetée au sol par une habile manœuvre de l’ennemi. Le joueur perd alors tous les avantages que cette arme de corps à corps peut procurer jusqu’à la fin du corps à corps en plus de l’éventuel bonus d’arme de corps à corps additionnelle.

Chaîne de commandement :
Au milieu d’une fusillade, les officiers ont tendance à beugler des ordres divers autant qu’encourager leurs troupes de toutes les manières possible. Pour représenter cela, au début de chaque tour, le joueur doit lancer 2D6 et choisir le plus haut résultat. Le nombre obtenu représentera le nombre de ps auquel le commandant de « l’armée » transmet son commandement. Notez que dans le cas de la garde impériale, ils donnent déjà cet avantage, cette règle n’est donc pas prise en compte.

Points de victoire :
À la fin d’un combat, les blessés sont souvent ramenés en arrière des lignes, mais ceux du perdant sont souvent laissés en arrière puis achevés par les guerriers victorieux. Chaque bataille se joue en points de victoire(sauf en cas de scénario indiquant des objectifs à faire pour gagner) et pour représenter les blessés à la fin d’un combat, chaque figurine ayant été réduite à 0PV doit lancer un jet de sauvegarde d’armure. Si ce jet est réussit, la figurine est encore vivante et n’a pas succombé à ses blessures/ n’a pas subit de dégâts mettant sa vie en danger, ce qui donne la moitié des points de la figurine en points de victoire. Notez aussi que les points de victoire de ce mode de jeux se comptent figurines par figurines, équipement compris.


Le sergent Karlson de la garde impériale empoigna son fusil à pompe puis commença à courir pour traverser la rue. Le crépitement des fusils lasers ennemis le firent augmenter sa vitesse. Il se jeta derrière une grande poubelle d’acier et attendit. Au loin, il entendait déjà les bruits de pas des hérétiques longeant les murs des bâtiments de la rue.

« Pour l’Empereur ! » Hurla une voix qu’il connaissait bien. Une rafale de fusils lasers retentit suivit du hurlement d’un hérétique. À cet instant, Karlson vit le lieutenant Peter se jeter au combat, son pistolet bolter envoyant de courtes volées de bolts vers ses ennemis alors que le Gorien dégainait son épée énergétique. Il plongea au combat sous les tirs, se penchant parfois afin d’éviter de meurtrières rafales.

Il vit alors les quatre autres hommes de sa propre section s’élancer contre les ennemis en surgissants des égoûts pour ensuite cribler les hérétiques de tirs. Un marine du chaos s’avançait parmi les mutants, sa hache tronçonneuse grondant. Il n’eut pas le temps de réagir que déjà, des dizaines de lasers ricochaient sur son armure, le faisant reculer sous les coups. La moitié du chargeur du lieutenant Peter passa contre son armure avant que le déchu ne tombe sur le sol dans un bruit sourd et métallique.

Un autre comme ce dernier s’avança, son armure noire aux épaulettes rouges rehaussées de gris encaissant elle aussi des volées de balles et de lasers. Un tir perça la genouillère du puissant guerrier qui posa simplement un genoux à terre et épaula son bolter qu’il vida rapidement de ses munitions, emportant deux autres malheureux gardes impériaux.

Les mutants et hérétiques s’écroulaient sur le sol sous les tirs discipliné des gardes impériaux. C’est alors que de leur charge, Karlson vit Peter s’effondrer, un trou béant lui remplaçant le ventre. Ses tripes se répandirent sur le sol dans une odeur infecte alors que le sergent se jetait sur le dernier marine. D’un puissant coup de pied, il fit tomber l’hérétique sur le dos, ce dernier échappant le chargeur qu’il était en train d’insérer dans son bolter.

Levant son épée pour achever sa besogne, Karlson fut horrifié de sentir la froideur d’une lame travers son dos. Il lâcha ses armes et tomba sur le ventre, sentant sa vie quitter son corps dans un flot de sang.

_________________
Quelles que soient nos croyances, aujourd'hui il est temps de défendre notre réalité en se tenant dos à dos et épaule à épaule afin de protéger et créer la liberté à laquelle nous aspirons tous.

-Alexeï Daïmoxe


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Avr - 07:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre Obscurae Index du Forum -> La Guerre Obscurae -> Règles du Forum et de la Campagne Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Space Pilot 3K template by Jakob Persson.
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com